Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Exposition temporaire. Tête à tête avec Napoléon au Palais Fesch

Mostra timpuraria annant'à Napuliò à u Palazzu Fesch
“De la place Vendôme à Ajaccio” est la nouvelle exposition temporaire autour de la tête de Napoléon de Charles-Émile Seurre. Récemment restaurée l'œuvre présentée nous raconte une histoire étonnante et est l'occasion de découvrir de nouvelles acquisitions. A découvrir jusqu'au 30 avril.



La récente restauration d’une tête de bronze de Napoléon, présente dans les collections ajacciennes depuis 1923, mais dont on ignorait jusqu’à présent la provenance exacte, est l’occasion d’une exposition de nouvelles acquisitions, gouaches, photographies, gravures, relatant les péripéties de la fin du Second Empire et de la Commune de Paris. La grande tête en bronze, détachée, à cause des aléas de l’histoire, du reste de la statue aujourd’hui au musée des Invalides, révèle une partie de ses secrets et témoigne, à travers le destin des Bonaparte, d’un nouveau lien entre le patrimoine d’Ajaccio et l’histoire de France.

 

​3 questions à...

PHILIPPE PERFETTINI, animateur du patrimoine napoléonien au Palais Fesch - musée des Beaux-arts, nous raconte la drôle histoire de la statue de la tête de Napoléon.

 
"Une histoire compliquée et pleine de rebondissements."

 
Ajaccio en Mag' : La tête de bronze de Napoléon fait aujourd'hui l'objet d'une exposition temporaire alors a fait partie des collections ajacciennes depuis 1923. Que s'est-il passé entre-temps ?
 
Philippe Perfettini : La tête est arrivée à Ajaccio dans le contexte des célébrations du centenaire de la naissance de Napoléon en 1921. Commence alors une longue période d'errance puisqu'elle ne trouve pas de destination et n'est pas exposée. On la retrouve dans les années 1960 dans un bas-côté de la Chapelle Impériale puis, dans les années 1980, au fond d'un réduit de la mairie annexe de Mezzavia. C'est alors qu'elle est rapatriée dans les réserves du Palais Fesch. Elle ressort enfin de l'ombre en 2015, lors de l'exposition temporaire “Napoléon ce héros”, avant de rejoindre son berceau à Paris pour l'exposition “France - Allemagne - 1870-1871” organisée au musée de l'Armée en 2017 et d'être restaurée préalablement à son retour à Ajaccio où elle clôt désormais le parcours des collections napoléoniennes du Palais Fesch.
 
" Il est amusant de relever que la tête originale de la statue est à Ajaccio, berceau de Napoléon, tandis que le corps, orné d'une tête de substitution, est aux Invalides, tombeau du même Napoléon."
 
AeM. : Quelle est son histoire ?

P. P. : Une histoire compliquée et pleine de rebondissements. Cette tête provient de la statue, exécutée par Charles-Emile Seurre en 1833, représentant Napoléon Ier en colonel des chasseurs à cheval de la Garde impériale qui couronnait la colonne Vendôme jusqu'en 1863, date à laquelle la statue est transférée au niveau du rond-point de Courbevoie, au bout de l'avenue de la Grande Armée. Suite à la chute du second Empire, lors des émeutes de la Commune, la statue est saccagée par les Communards avant d'être jetée dans la Seine, la tête désolidarisée du corps. L'ensemble est ensuite repêché pour être entreposé au Dépôt des marbres, toujours à Paris. La statue retrouve l'actualité en 1909, lorsque le général Niox, directeur du musée de l'Armée, la réclame pour décorer la cour d'honneur des Invalides. Une nouvelle tête est alors fondue pour être posée sur le corps d'origine et rejoindre sa nouvelle destination. La vraie tête se retrouve seule… jusqu'en 1923 où l'État décide d'en faire le dépôt à la Ville d'Ajaccio.
 

AeM. : Quels secrets nous révèle cette exposition ?

P. P. : Plus que des secrets, il s'agit de remettre ce qui semblait être une vulgaire tête cassée dans un contexte historique national. En effet, la statue d'origine a été installée au sommet de la colonne Vendôme sur la place du même nom à partir de 1833 et a fait, à ce titre, partie intégrante d'un des ensembles architecturaux les plus prestigieux de Paris. Historiquement, elle est associée, d'abord au règne de Louis Philippe soucieux de s'attacher les faveurs des nostalgiques de l'Empire, puis à l'épopée de Napoléon III avant d'être le témoin de sa déchéance. Ensuite, sur un plan symbolique, il est amusant de relever que la tête originale de la statue est à Ajaccio, berceau de Napoléon, tandis que le corps, orné d'une tête de substitution, est aux Invalides, tombeau du même Napoléon. Enfin, ce morceau de la grande Histoire est accompagné par des œuvres d'enfants réalisées dans le cadre des ateliers pédagogiques du Palais Fesch. Il s'agit d'une minuscule exposition qui a tout de même le mérite de mettre en lumière une pièce importante de notre patrimoine qui a d'autant plus de valeur qu'elle est à la fois le témoin et le symbole des bouleversements qui ont agité la France et l'Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle.


Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->