Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Ajaccio ouvre son cœur de ville

Sarà u 31 d'aostu chì a nuvella piazza Campinchi aprarà a so identità urbana à l'aiaccini.
Le 31 août, la population ajaccienne a pu enfin découvrir la nouvelle place César Campinchi, son esplanade arborée, ses quais napoléoniens et sa future halle aux marchés. Avec elle, une nouvelle identité urbaine se profile, adaptée aux besoins d’une ville moderne et aux usages contemporains.



Fidèle à l’esprit du programme de développement urbain dont elle découle (« Ajaccio 2030  » volet « Cœur de ville » ), la place Campinchi constitue un des projets phares de mise en valeur économique, historique, culturelle et patrimonial en cours. Sa conception, son architecture et son aménagement paysager ont été pensés pour offrir à cet espace existant sa vocation de place urbaine méditerranéenne, un véritable lieu public, animé, vivant, un lieu de rencontre, de promenade, vecteur de liens sociaux. L'opération dont la réalisation a été confiée à la Société Publique Locale (SPL) Ametarra a retenu l'intérêt de dispositifs d'aides nationaux dont le programme "Action Cœur de Ville".
 
Poumon vert
Situé en plein cœur de ville, l’ancien square Campinchi et ses quelque 6 000m2 ouvert sur la mer, constituent également le cœur de liaisons urbaines en continu du front bâti à la mer. Cet aménagement du développement durable et du bien-être des Ajacciens, offre un nouveau poumon vert dans le centre-ville. Il facilite les circulations, les échanges et favorise les transitions entre les espaces commerciaux de la halle aux marchés. Avec les quais, la place Campinchi matérialise un trait d’union entre les différentes structures culturelles et patrimoniales.

Pensé et dessiné entre 2016 et 2017, le projet a démarré en novembre 2017. Deux ans ont été nécessaires pour réaliser ce premier chapitre du projet de mutation du cœur de ville. La halle des marchés, véritable cœur palpitant fait partie intégrante de l’aménagement de la place. Les deux forment un ensemble cohérent et harmonieux qui redonne du sens au parcours piétons. Il revient à présent à la population de s’en emparer et de la faire vivre.
 
En chiffres
Coût total : 5,5 M€ HT
Etudes : 500 K€HT
Place Campinchi : 2,3 M€HT
Travaux halle aux marchés : 2,7 M€HT

...................................................................

8 000m² d’espace public aménagé
2 400m² de surfaces commerciales (halle)

Parvis 1 200 m2
24 mois de travaux
28 entreprises


 

​Une place arborée et méditerranéenne

Pins parasols, Magnolias, oliviers, camphriers... une cinquantaine d'arbres ont été plantés pour rendre à la place Campinchi son âme méditerranéenne. Futur lieu de promenade urbain et animé, la place Campinchi dessine ses contours de véritable place méditerranéenne arborée d'essences caractéristiques. 

 
 
.................................................................EN CHIFFRES

 
53 arbres  
7 essences différentes 
3 Pins parasols 
7 Magnolia Soulangéana 
16 Bigaradiers 
4 Oliviers 
3 Caroubiers 
3 Cercis Canadensis 
17 Camphriers


 A savoir
Les 3 pins parasol ont chacun plus d'une vingtaine d'années. Ils on été transplantés quatre fois avant d’être plantés ici et sont originaires de Toscane. 
  
L'équipe de la SPL Ametarra (en charge du projet d'aménagement de la place Campinchi) s’est déplacée en Toscane au mois de Janvier 2019 accompagnée du service Environnement et aménagements paysagers de la Ville d'Ajaccio, afin de choisir un à un chaque arbre de la place Campinchi.


 

Le monument aux morts a retrouvé sa place

Le monument aux morts reconstitué de la place César Campinchi.
Le monument aux morts reconstitué de la place César Campinchi.
Après cinq ans d’absence, le monument dédié « aux enfants de la Corse morts pour la patrie » a retrouvé son lieu originel. Celui-là même où il a été inauguré en 1926. Déplacé en 2013 place du Diamant pour les cérémonies officielles, le temps des travaux de la nouvelle place Campinchi, le monument est aujourd’hui plus que jamais mis en valeur. Sa réfection et son implantation face à la maison carrée, permettant une organisation optimale des commémorations, ont été validées avec la commission mémoire de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre.

Rénovation totale
La statue réalisée par le sculpteur ajaccien Jean-Dominique Aubine a bénéficié d'une rénovation totale dans un atelier spécialisé où sont également confiées les sculptures de Notre-Dame de Paris. L’ensemble a regagné sa place, le 7 août dernier. Après la dépose du socle composé de soixante blocs de granit taillés, la statue en bronze d'environ sept tonnes a due être positionnée à l'aide d'une grue.
L'espace souvenir reconstitué rappelle l'implication des Corses dans les deux guerres. De part et d'autre de la statue deux ensembles ont également repris leur place, l'un porte un médaillon en hommage au général de Lattre de Tassigny le second rappelle le débarquement du 1er Bataillon de Choc des 13 et 14 septembre 1943.

 
.................................................................EN BREF
 
  •  La sculpture à une dimension de 5,60m de long x 2,80m d’envergure x 2m de large. Elle est composée de 15 éléments de fonte (bronze) assemblés par boulonnage. Son socle est composé quant à lui de 60 blocs de granit sculptés.  
  • La restauration de la sculpture a été réalisée en plusieurs étapes : nettoyage des encassures, traitement de surface par sablage aux abrasif végétaux (poussière de noyaux d’olives permettant de nettoyer toutes les tâches résistantes au premier lavage sans endommager la patine d’origine), réalisation d’une protection de surface qui consiste à chauffer le métal pour appliquer une cire protectrice en plusieurs couches. Des éléments ont nécessité une restauration particulière : la hampe du drapeau, la pointe de la hampe et la couronne de laurier. 
  • Repose et restauration réalisées par le groupement Vendasi / A-Corros dont le dernier est un spécialiste dans la restauration de monuments en bronze patrimoniaux.  
  • Mise en place du socle en granit réalisée par l’entreprise La Pierre au Carré.

Quais napoléoniens, un patrimoine préservé

En mars 2014, les quais Napoléoniens sont mis à jour par les archéologues de l’Inrap qui effectuent des fouilles préventives en vue de la construction d’un parking. Edifié sous Napoléon Ier puis Napoléon III, cet édifice exceptionnellement conservé était au centre de l’Ajaccio moderne pensée par le premier empereur qui avait regretté dans son exil à Sainte-Hélène de n'avoir pas fait plus pour la Corse. Les quais napoléoniens mis en valeur font désormais office de fond de scène important dans le paysage patrimonial ajaccien.
 
 
Une cité moderne
Au début du 19e siècle, Napoléon Ier souhaite faire de sa ville natale une cité moderne alors qu’elle n’a plus beaucoup évolué depuis l’occupation génoise. Un plan d’urbanisme d’envergure est mis en place autour d’une place et d’une voie : il faut ouvrir la ville en démolissant les remparts, amener l’eau potable de façon organisée, tracer de nouveaux axes de circulation et… y construire des quais. 

Premier aménagement maritime d’Ajaccio
Le quai Napoléon Ier sera érigé entre 1808 et 1814. L’édifice que vous voyez appartenait à un ensemble plus vaste qui partait de la citadelle. Un quai remarquable par sa taille, harmonieux et fonctionnel, avait pour fonction de faire bouclier en gagnant des terres sur la mer. Construit avec des pierres taillées de plus de 800kg, c’est un vrai quai avec tous ses attributs, escaliers, gradins, anneaux d’amarrage…
 
De Napoléon 1er à Napoléon III
Le quai dit « Napoléon » est malgré tout fréquemment submergé et endommagé par la houle. Réparé à divers endroits en 1809, en 1842 et 1853, il doit être entièrement refait en 1860 ! C’est sans doute l’actuel tracé du quai Napoléon III qui prend la relève avec son angle ouvert contraignant la construction de la ceinture côtière. S’il  apparaît  bien moins monumental il est  tout aussi important en termes de fonction. Là aussi du terrain a été gagné sur la mer et aura permis la construction de nouveaux bâtiments le long de la rue Fesch. L'ensemble a été enseveli et définitivement comblé entre 1893 et 1900 pour développer la ville.


Vestiges
La mise à jour de ces quais a aussi livrée des vestiges intacts et surprenants. Des médailles, des pièces de  monnaie, de la vaisselle, des boutons, voire des billes que des enfants ont dû laisser tomber dans l'eau du port d'alors…

​Miroir d’eau sur les quais napoléoniens

Le quai Napoléon Ier sera symboliquement « remis en eau », par la réalisation d’un miroir d’eau se rejetant en chute dans le Quai. Une conception qui rappellera l’époque où la façade Nord de la mairie se reflétait dans les flots. L’ouvrage est traversé par une passerelle permettant le surplomb du Quai Napoléon Ier et le passage entre l’hôtel de Ville et la place. Cette passerelle, prolongée à terme dans le cadre du projet de musée napoléonien, permettra de relier la place César Campinchi à la place Foch. D’autre part, afin de sanctuariser davantage l’espace des vestiges, un « Jardin » romantique arboré de sept magnolias permettra d’offrir un lieu apaisant séparé du reste de la place. 
 
Les quais Napoléon III, en accord avec la  direction régionales des affaires culturelles (Drac) de Corse et dans un objectif de protection de ces derniers, ont été ensevelis sur toute la partie piétonne et symbolisés par des grandes dalles de pierre massive de granit, rappelant ainsi la matérialité du quai d’origine. Ce choix est fait d’une part dans le but de rendre l’espace public accessible et de préserver les quais Napoléon III de l’usure et la détérioration. Une autre partie du quai (non accessible) sera laissée apparente afin de pouvoir visualiser celui-ci en surplomb.   
 
La Place Campinchi a pour objectif de rendre l’espace public aux piétons tout en valorisant le patrimoine historique. Celle-ci a été pensée à partir du tracé des Quais Napoléoniens, dans cette optique l’histoire de cet ensemble minéral sera présentée par une signalétique informative. 

 

​La halle des marchés, pièce maîtresse de l’attractivité commerciale

La future place Campinchi représentera un espace public majeur pour la ville d’Ajaccio, une grande place publique mais aussi un bâtiment d’envergure au cœur du centre historique, la halle aux marchés. Cet outil constituera un élément clé de l’opération « cœur de Ville ». Un  pôle commercial qui proposera des produits de qualité, avec une prédilection pour la production locale et les filières de circuits courts. Attendue, cette nouvelle halle, mieux adaptée aux contraintes du commerce, plus confortable que la place des Palmiers, ouvrira ses portes cet automne.
 
Ce que l'on ne trouve pas ailleurs
La halle Campinchi est constituée de trois nouveaux espaces : un marché de plein air sur le parvis de la halle, un marché couvert, sous la partie ouverte de la halle et une halle fermée destinée aux activités commerciales alimentaires. Soit 2 400m2 de surface commerciale en centre-ville pour savourer, découvrir, acheter ce que l'on ne trouve pas ailleurs, mais aussi une proximité, un échange social et culturel précieux.

Ce nouvel équipement au service de l'attractivité commerciale est mis à la disposition des producteurs, artisans et commerçants du marché. Il a fait l’objet d’une concertation avec ces derniers. Pour la Ville d’Ajaccio, il était important de présenter ce nouvel outil et d’adapter son organisation aux besoins des professionnels. « Il ne s'agit pas du déménagement d’un marché, mais de la volonté d’offrir une offre commerciale, notamment alimentaire, en centre-ville en rapport avec les attentes des consommateurs », a souligné le premier adjoint Stéphane Sbraggia lors des différentes réunions organisées sur le thème.
 

.................................................................EN CHIFFRES
 
Dimension de la halle : 1 200m2
longueur 60 mètres 


Equipement
Un parking de 14 places ainsi qu’un local poubelle sera réservé et mis à disposition des professionnels de la halle. Pour faciliter et fluidifier le chargement et le déchargement, le parcours est divisé en deux parties avec une entrée par le boulevard Roi Jérôme et une sortie par le quai L'Herminier.  La transformation de ce quartier ce poursuivra en 2020 et 2021 par la réfection du boulevard du Roi Jérôme et de la rue des Halles. Ces aménagements seront travaillés avec les principaux acteurs que sont les commerçants et les résidents, début 2020.

Aller + loin





Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->