Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Visite officielle au cimetière Saint-Antoine

A dirittrici di l'uffiziu naziunali di l'anziani cumbattanti hà visitatu u cimiteriu di Sant Antonu induva a Cità d'Aiacciu hà rifattu u quatru militari
La directrice générale de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre était en visite à Ajaccio pour la première fois depuis sa prise de fonction pour participer au conseil départemental pour les anciens combattants en présence du maire d'Ajaccio. Accompagnée de Christian Bacci conseiller municipal en charge du devoir de mémoire et les membres de l’ONACVG, Véronique Peaucelle-Delelis, s'est ensuite rendue au cimetière Saint-Antoine récemment rénové



En visite en Corse, la directrice générale de l'OnacVG, Véronique Peaucelle-Delelis, s'est rendue au cimetière de Saint-Antoine où une importante opération de réhabilitation a été récemment réalisée (Photos Ville d'Ajaccio).
En visite en Corse, la directrice générale de l'OnacVG, Véronique Peaucelle-Delelis, s'est rendue au cimetière de Saint-Antoine où une importante opération de réhabilitation a été récemment réalisée (Photos Ville d'Ajaccio).
Après de longs mois d'organisation et d'échanges en distanciel, le conseil départemental pour les anciens combattants et la mémoire de la nation a enfin pu se réunir en session plénière ce mardi à la préfecture d'Ajaccio. Présidé par le préfet de Corse Pascal Lelarge en présence du maire d'Ajaccio, Laurent Marcangeli, le conseil a reçu l’administratrice générale Véronique Peaucelle-Delelis, directrice générale de l’OnacVG, en visite sur l’île pour la première fois depuis sa prise de fonction. Accompagnée du conseiller municipal en charge du devoir de mémoire, Christian Bacci, du directeur départemental de l'OnacVG, Jacques Vergellati, notamment, Mme Peaucelle-Delelis a ensuite visité le cimetière de Saint-Antoine, L'Albitrone, situé sur les hauteurs d'Ajaccio. 

Depuis l'an passé en effet, avec la participation de la Ville d'Ajaccio, le carré militaire bénéficie d'une opération de réfection initiée par l’association du Souvenir français sous la houlette de Jean-Claude Gambino, délégué général de Corse-du-Sud, accompagné par des anciens combattants bénévoles. 

+ loin

Article paru le 7/10/2020 : Le cimetière Saint-Antoine au carré


 

Remise de 17 croix du combattant

A l'issue de la séance plénière, dix-sept croix du combattant ont été remises

Par le préfet de Corse à :
  • Monsieur Régis Chartron, la Croix du combattant au titre des opérations en ex-Yougoslavie
  • Monsieur Christophe Vassort, la Croix du combattant au titre des opérations en ex-Yougoslavie 
  • Monsieur Robert Tassani, la Croix du Combattant au titre des opérations militaires en Algérie
  • Monsieur Marcel Cinquini, la Croix du combattant au titre de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.
 
Par Madame Véronique Peaucelle-Delelis, directrice générale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, présidente du Bleuet de France à : 
  • Monsieur Bernard Romeo, la Croix du combattant au titre de la guerre 39/45.
  • Monsieur Franck Rossarie, la Croix du combattant au titre des opérations du Liban et de la République d’Israël
  • Monsieur Olivier Delmotte, la Croix du combattant au titre des opérations au Liban
  • Monsieur Antoine-Aurélien Lacour, Croix du combattant au titre des opérations en Afghanistan
 
Par le général de brigade Tony Mouchet, commandant la région de gendarmerie de Corse à :
 
  • Adjudant-chef David Guedj, commandant la brigade de gendarmerie de Bonifacio, la Croix du combattant au titre des opérations du Kosovo
  • Maréchal des logis-chef Grégory Grossi, la Croix du combattant au titre des opérations en Haïti
  • Adjudant-chef Pierre Dominique Morganti, la Croix du combattant au titre des opérations au Tchad
 
Par Monsieur le capitaine de Frégate Grégoire Chavignot, commandant la marine en Corse, délégué militaire départemental de la Corse-du-Sud à :  
  • Maître Principal Christophe Le Goux, la Croix du combattant au titre des opérations en Afghanistan
  • Maître Jean-Denis Albertini, la Croix du combattant au titre des opérations en Afghanistan
  • Caporal-chef Alain Sueur, la Croix du combattant au titre des opérations du Kosovo
 
Par Jacques Vergellati, directeur départemental de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Corse-du-Sud à :
 
  • Lieutenant-Colonel Jacques-Louis Colombani, réserviste à la BA 126, la Croix du combattant au titre des opérations en ex-Yougoslavie
  • Monsieur Roger Zanni, la Croix du Combattant au titre des opérations militaires en Algérie
  • Monsieur Jean-Antoine Murzi, la Croix du Combattant au titre des opérations du Liban.
  •  
La médaille d'or de l'ONACVG a été remise par Mme la directrice générale de l’Office au fils de M. René Colombani, membre du comité d'honneur du Conseil, décédé le 5 mars 2021.

Historique de la Médaille d’Or de l’ONACVG

La médaille d’Or de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est décernée par le conseil d’administration de l’Office aux administrateurs des Conseils départementaux ayant siégé plus de 12 ans au sein de cette instance, soit au moins 3 mandats, avant d'intégrer le Comité d'honneur.
Plus haute distinction remise à la discrétion de l’Office, cette médaille reconnaît les éminents mérites de responsables associatifs qui se sont particulièrement dévoués à la cause combattante et à la défense des intérêts matériels et moraux de ses ressortissants. Cette distinction vient témoigner la profonde reconnaissance de l’établissement public pour l’engagement sans faille de celles et de ceux qui furent ses collaborateurs bénévoles et qui ont fait vivre sa devise « Mémoire et Solidarité ».

​Historique de la Croix du Combattant

Le 20 novembre 1917, Georges Clemenceau déclarait à propos des combattants de la Première Guerre mondiale : « ils ont des droits sur nous ». Cette formule résume à elle seule l’action menée au lendemain de la Grande Guerre par les associations d’anciens combattants soutenues par de nombreux parlementaires pour faire reconnaître par la Nation un statut particulier à ceux qui avaient participé aux combats.
Leur action fut couronnée de succès avec la loi du 19 décembre 1926 qui créa la carte du combattant au profit des anciens combattants des guerres de 1914-1918, 1870-1871 et des campagnes coloniales antérieures au premier conflit mondial puis avec la loi du 28 juin 1930 créant un insigne officiel dénommé « croix du combattant », délivré aux titulaires de la carte du combattant. Il s’agit de la seule et même croix attribuée à l’ensemble des personnels militaires ayant participé à des actions de combat.
Avec le temps, les combattants de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre d’Indochine et de Corée, des opérations effectuées en Afrique du Nord et des opérations extérieures ont également pu bénéficier de cette carte dont les critères d'attribution ont évolué parallèlement à l’évolution de la nature des conflits.
Fenêtres ouvertes sur l’histoire de l’engagement militaire de la France, les titulaires de la carte du combattant sont aujourd’hui dépositaires des valeurs du monde combattant et constituent des exemples de courage, d’abnégation et de solidarité. Ils sont les visages des générations de combattants qui ont fait l’honneur et la fierté de notre Patrie en lui permettant de tenir son rang dans le concert des grandes puissances et leur engagement total force l’admiration et le respect de tous.



Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Bibliothèque d'Ajaccio Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->