Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Vendredi 27 mars 2015 10h30 Inauguration Exposition "L’exil et la sincérité, à Sainte-Hélène, Napoléon évoque la Corse" musée national de la Maison Bonaparte

Inagurazioni di a mostra "L’exil et la sincérité, à Sainte-Hélène, Napoléon évoque la Corse" à a casa Bonaparte



Exposition photos d'Olivier Roques-Rogery accompagnée de textes de Napoléon Bonaparte à voir jusqu'au 28 juin 2015 au Musée national de la maison Bonaparte

Vendredi 27 mars  2015 10h30 Inauguration Exposition "L’exil et la sincérité, à Sainte-Hélène, Napoléon évoque la Corse" musée national de la Maison Bonaparte
Inauguration de l'exposition en présence de Madame Monsieur Amaury Lefébure, Conservateur général du patrimoine - Directeur du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, Monsieur Jean-Marc Olivesi Conservateur en chef, Musée national de la Maison Bonaparte.

En juin 1815, Napoléon, vaincu à Waterloo, abdique pour la seconde fois et prend le chemin de l’exil. Il espère pouvoir gagner les États-Unis mais les Anglais s’y refusent, et après qu’il leur eut demandé asile, ils le conduisent directement à Sainte-Hélène, petite île volcanique perdue au milieu de l’Atlantique sud.
 
Lors de son exil à Sainte-Hélène, Napoléon ressent bien qu’il quitte peu à peu la société des Hommes pour entrer dans le mythe. Curieusement, il cherche alors moins à séduire et à manipuler ceux qui l’entourent. L’Empereur va s’éloigner peu  à peu des aménagements qu’il pouvait apporter naguère à la réalité pour amener ses interlocuteurs à ses vues, et s’en tenir aux faits,  ils se suffisent :
               
« Quel roman que ma vie ! »

Sainte-Hélène est le temps de la sincérité, notamment à l’encontre de ses origines corses, de l’ascension sociale de sa famille, de ses rêves d’enfant, de ses projets d’adolescent et de ses ambitions d’homme adulte. Il porte sur la Corse un regard d’une acuité étonnante qui réunit le souvenir de l’expérience politique paolienne et  l’engagement de ses parents, la description des choix qu’a faits sa famille et son analyse  originale de la société corse. L’abandon progressif du parti de Paoli pour se rapprocher des Français fait l’objet  d’une attention particulière.

Ce regard sur la Corse, dans le cadre oppressant de cet exil du bout du monde, n’est pas celui d’un enfant qui a oublié la Corse à neuf ans, en partant pour Brienne. C’est au contraire celui d’un homme qui connaît bien son île, notamment pour y avoir passé une bonne partie de la Révolution et pour avoir été bercé par le récit sans cesse renouvelé de la « Guerre de la liberté ». L’île est le ciment qui le relie à sa phratrie, à sa famille pourtant éclatée aux quatre coins de l’Europe ; elle est aussi le berceau à partir duquel il peut retisser le récit de son incroyable destin.

Ces textes de Napoléon rapportés par ses mémorialistes, sont présentés  en regard de photographies  d’Olivier Roques-Rogery de l’île de Sainte-Hélène aujourd’hui. Les premières images de l’exposition montrent le long  voyage, quasi initiatique, qu’il faut accomplir en bateau depuis le Cap, en Afrique du sud, les dernières photographies évoquent l’aéroport aujourd’hui en construction. Entre les deux, le souvenir de Napoléon… et son dernier regard sur la Corse.

L’exil de Napoléon à Sainte-Hélène est celui de l’absolue sincérité d’un homme qui a ses triomphes derrière lui : « mais n’importe, si je suis déchu de ma puissance, je ne le suis pas de ma gloire : je conserve mes souvenirs », et qui gravit les marches de la légende en se remémorant ses origines.


Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->