Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Remise de la médaille de la Ville au Docteur Louis Badetti pédiatre sous l'éternel

19 di maghju di u 2016 : rimessa di a midaglia di a Cità à u Duttore Louis Badetti pà ringraziallu di sti 40 anni ch'ellu hà passatu à u sirviziu pidiatria di u spidale d'Aiacciu.
Ce jeudi 19 mai le Premier Adjoint a honoré un homme d'exception qui a oeuvré 60 années durant au service des enfants malade, le chef historique et emblématique du service pédiatrie de l'Hôpital d'Ajaccio enfin récompensé par sa ville.



C'est un vibrant hommage qu'a rendu Stéphane Sbraggia, Premier Adjoint de la cité impériale, au Docteur Louis Badetti. Des mots qui sont allés droit au coeur du vivace octogénaire qui dans un discours d'une exemplaire modernité et précision nous a fait revivre son parcours de vie aux côtés de son épouse Marie-Madeleine et de ses cinq enfants, et aujourd'hui de ses 7 arrière petits enfants.
« Vous êtes une légende urbaine, populaire, une véritable référence, en tant que médecin, en tant qu’homme, vous faites l’objet d’un consensus populaire. C’est comme ça. Lorsque nous avons échangé avec Laurent Marcangeli sur l’opportunité de vous remettre la médaille de la ville, nous avons eu une hésitation. On s’est en effet posé la question de savoir si vous ne l’aviez pas déjà eue. En fait non, et ça tombait bien ! Cela nous permettra de corriger cet oubli, cela nous rend fiers de vous décerner cette médaille » déclarait le premier adjoint de la ville. 
« Vous avez marqué de votre empreinte ce retour dans vos murs, vous vous êtres lancé à corps perdu dans la pédiatrie pour le plus grands plaisir de vos confrères dont vous avez marqué les esprits, avec tous les témoignages qui vous honorent de ces enfants de l’époque qui ont bien grandi depuis. Lorsqu’on prononce votre nom, les exclamations, les éloges n’en finissent plus. Vous êtes tout simplement une légende et nous sommes fiers aujourd’hui de vous honorer. Si l’on devait retenir une formule sous forme d’épitaphe, à travers ce que vous avez apportez, on pourrait dire :    N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès mais essayez de devenir un homme qui a de la valeur ! Ces valeurs, vous les avez transmises comme des valeurs humaines avec un granÂd H. »

Pédiatre il l'est dans le coeur et dans l'âme tout autant que dans ses actes. Du haut de ses 88 ans il a su conserver une âme juvénile et lumineuse et cette joie de s'émerveiller comme devant cette médaille qui n'est que bien peu de choses au regard des immenses services qu'il a rendus à la population ajaccienne et départementale et du nombre de vie sauves qu'on lui attribue. Il a également toujours ce bonheur d'apprendre et cette quête perpétuelle du service mais également du beau et de ce qui lui fait du bien comme voyager, partir à la découverte de paysages simples et apaisants avec son épouse toute aussi dévouée.
Sa famille, nombreuse, est sa force et sa fierté et s'il admet  bien volontiers qu'il a dû lui faire défaut pour courir aux chevets des petits patients, on voit bien que l'essentiel a été donné et que l'intelligence de ses enfants s'est accommodée sans ambages s'une absence ô combien compensée par la fierté d'avoir un tel père.
Nous autres avons , humbles auditeurs, appris qu'il est arrivé avec son épouse, infirmière en pédiatrie, à Ajaccio en 1955, après 6 années marseillaises et une Médaille d'or de l'Internat des Hôpitaux de Marseille. C'est également l'année de son mariage. Informé de la création d'un hôpital à Ajaccio, il y accède sur concours 4 ans avant son inauguration pour avoir en 1959 un poste de médecin généraliste aux côtés du Docteur Pieri et ouvre concomitamment un cabinet libéral de pédiatrie avenue Pascal Paoli où il exerce durant 9 ans.
A cette époque, nous confie-t-il, il fallait un équipement spécial pour rejoindre l'hôpital par une route en terre, tout comme, plaisante-t-il, pour se rendre au nouvel hôpital d'Ajaccio. Une allusion à l'absence de réflexion sur l'accès routier du futur CHA, que le député-maire s'est engagé à corriger, fin de la parenthèse..
Devenu chef du service pédiatrie en 1961, à temps partiel comme il convenait à l'époque, il force le pas et passe à temps complet en 1963 et assumera cette fonction jusqu'à sa retraite en 1992. Depuis son internat il compte ainsi 41 années au service des enfants en service pédiatrie hospitalier auxquelles on rajoute une bonne vingtaine d'années d'accompagnement et de présence associative en faveur de la recherche sur la thalassémie, la mort subite du nourrisson et au service du secours catholique.

Un moment d'une rare émotion au Salon Napoléonien comme si l'aura de cet homme d'exception avait envahi l'assemblée pour la nimber d'une lumière divine. Moment d'éternité à l'Hôtel de ville d'Ajaccio qui rend fier d'être Ajaccien au moins pour avoir pu approcher un homme d'une telle valeur.
Parmi les auditeurs conviés par le médecin, venus nombreux saluer cette distinction, sa famille aimante, unie et admirative, le service pédiatrie de l'hôpital d'Ajaccio, dirigé par le Docteur Fieschi, au bord des larmes, des adjoints élus, directions, services, agents, amis, tous  très émus face à l'humilité de ce grand homme.



Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->