Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la Ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Première visite de chantier du futur Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique Henri Tomasi

Visita di u cantieru di u futuru cunsirvatoriu di musica, di ballu è d'arti dramatica Henri Tomasi fatta da u sgiò Merri è Prisidenti di a CAPA incù Simone Guerrini aghjunta à a Cultura è u Patrimoniu.
Stéphane Sbraggia, maire d’Ajaccio et président de la CAPA, et Simone Guerrini, adjointe à la Culture et au Patrimoine, se sont rendus sur le site du Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique Henri Tomasi pour une visite de chantier. L’occasion pour les élus de faire un point d’étape avec les partenaires sur ce projet stratégique pour la Ville situé au cœur du futur EcoQuartier du Finosellu.



Étaient aussi présents en ce jour : Madame Amélia Tavella, architecte du projet (avec Monsieur Rudy Ricciotti), Madame Sophie Boyer de la Giroday, directrice de la Spl Ametarra, Monsieur Charles Voglimacci, adjoint au maire, Madame Annie Costa-Nivaggioli, adjointe au maire en charge de la Politique familiale, Monsieur Paul Mancini, conseiller municipal délégué à la Musique municipale, Madame Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la Culture et du Patrimoine, Madame Muriel Fagni, conseillère et présidente de la Commission de l’éducation de la culture de la cohésion sociale et de la santé, Monsieur Alexandre Patrou, secrétaire général pour les Affaires de Corse, et Monsieur Franck Leandri, directeur de la Direction Régional des Affaires Culturelles de Corse.
Étaient aussi présents en ce jour : Madame Amélia Tavella, architecte du projet (avec Monsieur Rudy Ricciotti), Madame Sophie Boyer de la Giroday, directrice de la Spl Ametarra, Monsieur Charles Voglimacci, adjoint au maire, Madame Annie Costa-Nivaggioli, adjointe au maire en charge de la Politique familiale, Monsieur Paul Mancini, conseiller municipal délégué à la Musique municipale, Madame Antonia Luciani, conseillère exécutive en charge de la Culture et du Patrimoine, Madame Muriel Fagni, conseillère et présidente de la Commission de l’éducation de la culture de la cohésion sociale et de la santé, Monsieur Alexandre Patrou, secrétaire général pour les Affaires de Corse, et Monsieur Franck Leandri, directeur de la Direction Régional des Affaires Culturelles de Corse.
Une livraison prévue en juin 2024
 
Débuté en mars 2022, le chantier poursuit aujourd’hui sa phase de gros œuvre avec la mise en place des fondations de la zone sud du bâtiment et l’élévation des murs au 1er niveau. La partie nord du projet est en cours de fondation. Deux ans et demi de travaux seront nécessaires pour finaliser l’édifice.

Stéphane Sbraggia et Simone Guerrini étaient sur site pour constater l’avancée du chantier avec les principaux partenaires impliqués, la SPLAMETARRA, en tant que mandataire de la Ville sur cette opération et les architectes du projet chargés de la maîtrise d’œuvre du Conservatoire, Amélia Tavella et Rudy Ricciotti, les représentants de l’État et de la Collectivité de Corse.

Pour rappel, le projet du Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique Henri Tomasi s’inscrit dans la volonté d’offrir un équipement culturel de qualité aux ajacciens et au-delà, compte tenu de son rayonnement micro régional. Il était urgent de proposer un nouvel équipement à tous les pratiquants et enseignants du conservatoire actuel dont la configuration et la vétusté ne répondent plus au niveau d’exigence attendu. Par ailleurs, cet équipement s’inscrit dans le programme d’aménagement “Ajaccio 2030” qui ambitionne de conforter le centre-ville dans son rôle de lieu de vie principal du territoire ajaccien en faisant revenir des familles, en proposant des équipements sportifs, culturels, de proximité, en aidant le tissu économique et en réaffirmant l’espace public comme lieu de vie sociale. 

En octobre 2017, la Ville d’Ajaccio a délivré́ un mandat à la SPLAMETARRA pour la réalisation du Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique Henri Tomasi sur le site de l’ancien collège du Finosello. Cette opportunité́ s’est présentée car la Ville détenait ce foncier, véritable friche urbaine au cœur du quartier du FINOSELLO situé entre les Cannes et les Salines. 

Très attachés à préserver l’identité ajaccienne et à créer un lien avec l’histoire du quartier, les architectes du projet Amélia Tavella et Rudy Ricciotti ont imaginé un jardin suspendu en son cœur, en faisant ainsi écho à l’ancienne friche agricole présente sur le site. Le futur établissement a été pensé comme la pièce maîtresse du futur EcoQuartier, proposant un havre de paix aux riverains grâce à sa toiture végétalisée et ses axes piétonniers invitant à la déambulation. La respiration de ses façades, sous forme de brise-soleil granitiques, évoquent une partition musicale du compositeur Henri Tomasi, matérialisant ainsi la rencontre entre l’architecture et une œuvre musicale...

L’ouverture et la position centrale de l’édifice affichent l’ambition de diffuser la culture au sein des quartiers et d’attirer de nouveaux artistes. 

Il va permettre le transfert des locaux de l’actuel Conservatoire Henri Tomasi, qui se situent sur trois bâtiments dispersés dans la Ville et d’offrir ainsi un bâtiment multifonctionnel aux 600 élèves déjà̀ scolarisés dans l’établissement. 

D’une superficie de 3000m2, il sera équipé d’un auditorium de plus de 200 places et se composera de 26 salles d’enseignement musical, 3 salles d’enseignement de danse et une salle consacrée à l’enseignement des arts dramatiques. L’aile consacrée au centre d’enseignement et de ressources musicales numériques (CERMN) sera équipée de 3 salles de formation et 3 salles de répétition. 
Tous les habitants pourront donc profiter de ce conservatoire notamment au travers de l’auditorium qui accueillera une programmation interne mais également une programmation de la Ville, qui se dote donc d’un nouvel équipement dernier cri en complément de l’Espace Diamant. 

Un site pilote « chantier vert »

La Ville d’Ajaccio, la SPLAMETARRA et les architectes du projet se sont engagés dans une logique de chantier vert, dont le but est de déployer un chantier plus propre et plus sécurisé. L’objectif est de réduire les nuisances environnementales, d’abord localement, sur le site, puis globalement en travaillant sur la réduction des pollutions. Elle engage tous les intervenants du chantier à respecter une série de bonnes pratiques et les règles environnementales de fonctionnement.

Différents critères sont ainsi pris en compte dans ce cadre : la sécurité sur le site, la limitation de l’impact carbone, la gestion des déchets, la conservation d’un maximum d’arbres et la gestion des transports de terre pour éviter que les espèces envahissantes ne se propagent ; dans cette logique les terres réutilisables pour le chantier sont stockées sur le site. 

A ce titre, le chantier s’est équipé d’une station de lavage des bennes à béton (bac de décantation des laitances de béton) ce qui permet d’éviter le déversement de matières polluantes sur le site. D’autres initiatives ont été mises en œuvre sur le chantier : utilisation d’huiles de décoffrage végétales avec bac de rétention, mise en place d’un bac de rétention pour les déchets dangereux etc ...

De plus, la CARSAT Sud-Est, en partenariat avec la DIRECCTE de Corse, s’est lancée dans une démarche d’accompagnement des entreprises du BTP pour prévenir les risques professionnels au travail. Ils s’engagent ainsi à améliorer la qualité de vie des ouvriers du BTP dans l’exercice de leurs missions. 
 

Repères

27/10/2020 : Obtention du permis de construire

Avril-Octobre 2021 : Signature des marchés de travaux                                                     

09/09/2021 : Validation DRAC du dossier archéologie préventive                           

20/09/2021 : Validation DDTM autorisation de défrichement                                         

18/10/2021 : Validation DREAL du dossier d’études au cas par cas                                             

15/12/2021 : Validation DDTM du dossier DLE intégrant les nouveaux calculs suite à l’épisode de pluies du 11 Juin 2020                            

Mars 2022 : Début des travaux

Ajaccio, Ville d'art et d'histoire | Direction des patrimoines | Ajaccio politique | Climat | Conseil Municipal des Jeunes | Infos pratiques | Mairie en ligne | L'Enfance | Les Jeunes | Le Sport | Culture | L'action sociale | Les Centres Sociaux | La Santé | L'Hygiène | Le Handicap | La Gestion des Risques | Vie Associative | Urbanisme | Mon quartier | Les Grands Projets | Stationnement | Habitat | Environnement | Propreté Urbaine | Energie | Le Grand Site de la Parata | Commerce et Artisanat | Mairie d'Ajaccio | Services Municipaux | Dispositifs contractuels | Affaires Européennes et Internationales | Documents financiers | Les marchés publics | Publications | Réceptions | WebTV | Map Urbanisme | Vidéos | Marches et brocantes | Port Charles Ornano | Ton programme pour les vacances | Ajaccio 2030 | Infos déchets | Le CIAS | Carnaval d'Ajaccio - Carnavali d'Aiacciu | Natale In Aiacciu | Les transports en commun de la Ville d'Ajaccio | Dispositif de Réussite Educative | Place Campinchi : le projet | Espace Presse | Citadelle | Sanctuaire Pelagos






Newsletter












Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Bibliothèque d'Ajaccio Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->