Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la Ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Petits déjeuners tout en douceur pour les élèves de l'école Andria Fazi

Démarrage en douceur pour les élèves de l'école Andria Fazi ce mardi. Ce matin, on servira, comme prévu, un petit déjeuner complet. Dans la douceur matinale, les enseignants et personnels (atsem) prennent le temps, on rappelle ce qui sera servi, une pomme, un yaourt et un pain au lait, on revoit aussi les règles d'hygiène, le lavage de main obligatoire . Vers 8h45, tout ce petit monde est prêt, le petit déjeuner est enfin servi à l' assistance bien calme tant elle est concentrée sur ce moment de partage et d’éducation aussi. Les écoles Andria Fazi et Jardins de l’Empereur maternelles sont les premières écoles à bénéficier de ce dispositif qui s’inscrit dans la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, adoptée par le Gouvernement en 2018.



Équilibrés

C’est le Service Restauration qui se charge de l'élaboration des menus et de la livraison des denrées alimentaires. Les petits déjeuners suivent les recommandations du Programme National Nutrition Santé. Ils sont  composés : d’un produit céréalier pour l’apport en glucides, d’un produit laitier pour l’apport en calcium, protéines et vitamines (A et D), d’un fruit pour l’apport en vitamines et en fibres et d’eau pour l’hydratation. Les personnels enseignants des écoles concernées conduisent, durant le temps scolaire, un projet
pédagogique d’éducation à l’alimentation. L’équipe éducative de l’école communiquera avec les familles sur le dispositif afin de les associer et d’éviter le risque d’une double prise de petit déjeuner. Le Ministère de l'Education Nationale s’engage à contribuer, sur la base d’un forfait d’un euro par élève et par petit-déjeuner, à l’achat des denrées alimentaires consommées.

Réduire les inégalités alimentaires

La stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, adoptée par le Gouvernement en 2018, prévoit d’encourager dans les écoles primaires situées dans des territoires en fortes difficultés sociales (REP/REP+, quartiers prioritaires de la politique de la ville ou territoires ruraux aux caractéristiques sociales comparables) la distribution de petits déjeuners, sur le temps périscolaire ou scolaire, selon le choix de l’école et de la commune.
Cette mesure a été généralisée à partir de septembre 2019 à l'ensemble des écoles Rep et Rep+, quartier prioritaire de la ville et des territoires fragiles. L'objectif de ce dispositif est double : il doit participer à la réduction des inégalités alimentaires pour le premier repas de la journée, indispensable à une concentration et une disponibilité aux apprentissages scolaires.  Un volet éducatif accompagne également  cette distribution afin d'apporter aux élèves une éducation à l'alimentation permettant de développer un projet pédagogique et éducatif.

La commune a en charge l’acheminement et l’entreposage des denrées alimentaires, ainsi que la distribution du petit déjeuner aux enfants dans le respect des dispositions législatives ou réglementaires relatives à la sécurité et à l’hygiène alimentaires définies par l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES). Autour de la distribution des petits déjeuners, les personnels enseignants des écoles concernés doivent conduire, durant le temps scolaire, un projet pédagogique d’éducation à l’alimentation.
 

Une semaine… un menu végétarien

Un repas végétarien est également proposé une fois par semaine depuis le 4 novembre dans toutes les cantines de la Ville.
Les protéines animales ont été remplacées par des protéines végétales. En lieu et place de la viande ou du poisson, il sera donc possible de trouver des aliments tels que le riz, les pâtes, les haricots secs, le maïs, les pois chiches, le pain, les lentilles, le quinoa, les noix, les oeufs, les produits laitiers, le soja, etc.
L'équilibre en protéines est calculé sur une semaine par Muriel Deguines, Responsable du Service Restauration, en concertation avec David Lamonica, diététicien de la Ville. Ces repas doivent aussi répondre aux attentes gustatives des enfants et garantir la variété de
l'offre.
Rappelons que le coût d'un repas sans protéine animale est inférieur à celui d'un repas contenant de la viande ou du poisson. Par exemple l'écart moyen entre deux plats chauds (avec ou sans
protéines animales) est de l'ordre de 25%.

Exemple d'un menu végétarien 
Salade de riz
Insalata di risu
Omelette nature BIO
Frittata BIO
Carottes Vichy
Carotte Vichy
Fromage
Furmagliu
Fruit
Fruttu

Objectif Bio

Les repas servis dans les cantines d'Ajaccio sont composés de produits bios et de produits locaux à hauteur de 10% environ. L’élaboration des menus s’effectue sous l’égide d’un diététicien. Ajaccio est ville active du Plan National Nutrition Santé (PNNS) et fait partie du réseau des villes santé de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Cette adhésion permet de mettre en adéquation les actions nutrition avec les orientations nationales dont l’objectif est d’améliorer la santé de l’enfant en agissant sur la nutrition. D’ici 2022 au moins 50% de produits qualité et durables et produits biologiques devront fournir les établissements de restauration collective.

 

Agir dès le plus jeune âge

Consciente que la nutrition est l’un des éléments majeurs dans l’amélioration de l’état de santé et qu’il faut agir dès le plus jeune âge, la Ville met en place des actions visant à améliorer les pratiques alimentaires et à réduire les inégalités sociales en matière de nutrition.
Les actions concrètes
· Les semaines Nutrition–santé : campagnes d’information destinées aux familles,
· La semaine du goût pour découvrir d’autres saveurs
· Contre le gaspillage. La Ville a établi un partenariat avec le Syvadec pour la mise en oeuvre d’un programme de « Lutte contre le gaspillage alimentaire ».

​Réduire les déchets alimentaires

Le programme de développement durable « Eco Scola », en faveur de l’environnement et initié par le Syvadec en partenariat avec le rectorat de l’Académie de Corse, a été mis en place dans plusieurs écoles depuis deux ans. Le projet consiste à développer au sein des structures desactions favorisant le tri sélectif et la réduction des déchets.

Ce projet s’est décliné en plusieurs étapes dans chaque école partenaire :
· Réaliser un diagnostic de l’école pour avoir une situation initiale en termes de production
et de gestion des déchets,
· Fabriquer des collecteurs pour favoriser le tri dans les locaux de l’établissement,
· Installer des collecteurs pour les filières spécifiques telles que les cartouches d’encre, les
piles ou les instruments d’écriture.
Ce projet a également été étendu en 2017 au service de restauration scolaire afin de limiter le gaspillage alimentaire. Le Syvadec a réalisé un diagnostic de la situation initiale en termes de production des déchets alimentaires au sein d’une cuisine de production et de deux restaurants scolaires. Des pistes d’amélioration ont été proposées puis initiées lors des commandes des denrées alimentaires et de la confection des repas.
Par ailleurs, dans le cadre des « Eco scole » et afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, deux animateurs délégués par le Syvadec sont intervenus sur les temps de cantine en sensibilisant le personnel et les élèves à de nouvelles pratiques, en leur explicitant la démarche et les actions à mettre en oeuvre. Les enfants et les agents de restauration ont été sensibilisés aux gestes et aux
méthodes pour lutter contre le gaspillage. Des supports de communications adaptés à chaque école (mémo, affiches) ont été également remis aux enfants et aux agents.

13 sites périscolaires participent au projet : Bodiccione, élémentaire Saint-Jean, Parc Berthault, maternelle et élémentaire Jardins de l’Empereur, maternelle et élémentaire de Mezzavia, Soeur Alphonse et personnel communal affecté à l’école privée Saint-Joseph, maternelle Lorettu, Forcioli Conti, élémentaire Annexe, maternelle Pietralba, maternelle Jérôme Santarelli.

Tri sélectif du papier : L’ensemble des sites périscolaires est associé à la collecte du papier dans les écoles et ce, afin de réduire la production de déchets.
Le personnel communal des écoles Forcioli-Conti et Parc Berthault trient l’ensemble des emballages sur les temps périscolaires. Les déchets sont collectés le mercredi pour Forcioli-Conti (collecte en sacs) et portés aux containers 1 fois par semaine par les élèves et les personnels à Berthault. La cuisine des Jardins de l’Empereur, équipée de deux poubelles jaunes, trie ses déchets
plastiques et métalliques (boîtes de conserve).

Ajaccio, Ville d'art et d'histoire | Direction des patrimoines | Ajaccio politique | Climat | Conseil Municipal des Jeunes | Infos pratiques | Mairie en ligne | L'Enfance | Les Jeunes | Le Sport | Culture | L'action sociale | Les Centres Sociaux | La Santé | L'Hygiène | Le Handicap | La Gestion des Risques | Vie Associative | Urbanisme | Mon quartier | Les Grands Projets | Stationnement | Habitat | Environnement | Energie | Le Grand Site de la Parata | Commerce et Artisanat | Mairie d'Ajaccio | Services Municipaux | Dispositifs contractuels | Affaires Européennes et Internationales | Documents financiers | Les marchés publics | Publications | Réceptions | WebTV | Map Urbanisme | Vidéos | Marches et brocantes | Port Charles Ornano | Ton programme pour les vacances | Ajaccio 2030 | Infos déchets | Le CIAS | Carnaval d'Ajaccio - Carnavali d'Aiacciu | Natale In Aiacciu | Propreté Urbaine | Les transports en commun de la Ville d'Ajaccio | Dispositif de Réussite Educative | Place Campinchi : le projet | Espace Presse | Citadelle | Sanctuaire Pelagos


Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Bibliothèque d'Ajaccio Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->