Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

PREVENTION SANTE AU TRAVAIL – CANICULE

Cù e sciappittane è i sullioni di l'istate, eccu unipochi di cunsigli.
Mesures de prévention
L’expérience des étés précédents (en particulier 2003 et 2006) nous a appris qu’une canicule mal anticipée peut avoir des conséquences dramatiques.
Il est important d’être vigilant dès que la température ambiante (à l’ombre) dépasse 30°C dans la journée. Le risque est accru si les températures nocturnes restent supérieures à 25°C et que l’humidité de l’air dépasse 70%



PREVENTION SANTE AU TRAVAIL – CANICULE
Des précisions sur la réglementation et des recommandations à destination de l’autorité territoriale et des agents pour savoir quelle attitude adopter en cas de fortes chaleurs, peuvent être retrouvées sur les sites Internet suivants:
 
 
 
  • de l’institut national de recherche et de sécurité www.inrs.fr
 
RAPPEL DES OBLIGATIONS ET DES MESURES PREVENTIVES POUR L’AUTORITE TERRITORIALE :
 
L’autorité territoriale est tenue, en application des articles L4121-1 et R4225-1 du code du travail, de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des agents, en y intégrant les conditions de température.
 
Mesures humaines
 
  • Informer les agents sur les risques liés à la chaleur, les mesures préventives et les premiers secours. Cette information peut être diffusée aux agents lors de réunions, par des affichages, des notes écrites…
  • Consulter le médecin de prévention et le CHSCT sur les mesures envisagées pour assurer la protection des agents contre les intempéries (article R4223-15 du code du travail).
  • Prendre en compte la situation de chacun : femme enceinte, personne malade, agent de plus de 55 ans... (contacter le Médecin de prévention si nécessaire).
 
Mesures organisationnelles
 
  • Prévoir une surveillance de la température ambiante ;
  • Limiter autant que possible le travail physique (notamment par la mécanisation des manutentions), et reporter à d’autres moments les tâches les plus éprouvantes ;
  • Adapter les horaires de travail dans la mesure du possible, pour éviter les heures les plus chaudes de la journée (début d’activité plus matinal, suppression des équipes d’après midi…). Ces dispositions devront être formalisées par écrit (règlement intérieur ou note de service…) ;
  • Augmenter la fréquence des pauses de récupération et/ou leur durée aux horaires les plus chauds, dans des lieux frais (par exemple toutes les heures) ;
  • Prévoir une organisation du travail permettant à l’agent d’adapter son rythme de travail selon sa tolérance à la chaleur ;
  • Limiter si possible le temps d’exposition de l’agent ou effectuer une rotation des tâches ;
  • Eviter le travail isolé et privilégier le travail en équipe pour faciliter la surveillance mutuelle des agents ;
  • Prendre en compte la « période d’acclimatement » (il faut un minimum de 9 à 12 jours pour que l’organisme des individus puissent s’habituer à la chaleur).
 
Mesures techniques (conception et aménagement des locaux et des situations de travail)
 
  • Depuis le 1er janvier 1993, les constructions nouvelles devant abriter des locaux affectés au travail, doivent permettre d’adapter la température à l’organisme humain pendant le travail, compte tenu des méthodes de travail et des contraintes physiques supportées par les agents (article R4213-7 du code du travail) ;
  • S'assurer que l’air ambiant dans les locaux fermés existants soit suffisamment renouvelé* de façon à éviter les élévations exagérées de température (article R4222-1 du code du travail) ;
  • Prévoir des mesures correctives dans les bâtiments et locaux de travail : stores extérieurs ou filtres antisolaires sur les parois vitrées, badigeonnage annuel des murs extérieurs à la chaux, faux plafonds avec combles ventilés, rafraîchissement d'ambiance**(climatisation, ventilation, ventilation forcée de nuit…)) ;
  • Prévoir des aires de repos rafraîchies à l’intérieur des bâtiments, des zones d’ombre ou d’abris à l’extérieur (article R4534-142-1 du code du travail) ;
  • Mise à disposition à l’intérieur des locaux d’autres moyens de rafraîchissement (fontaines de rafraîchissement collectives, brumisateurs,..) ;
  • Distribuer de l’eau potable et fraîche (article R4225-2 du code du travail) ;
  • S’assurer que le port de protections individuelles est compatible avec les fortes chaleurs.
 
* Ce renouvellement d’air va de 25 m3 pour un bureau à 60 m3 pour un atelier ou le travail est intense (volume d’air à renouveler par personne et par heure)
**Ce rafraîchissement ne devrait pas excéder 6 à 8°C au maximum (écart entre l’ambiance interne et l’extérieur) pour éviter les désagréments en entrant ou en sortant des locaux.
 


Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->