Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?

Vous cherchez des activités pour le weekend du 6 décembre 2019 ? On vous suggère quelques idées de sorties à Ajaccio.




Natale in Aiacciu 2019 La ville en fête impériale du 29 novembre au 5 janvier

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Pour sa 11e édition, Natale in Aiacciu vous plonge dans un nouvel univers. Une ambiance du temps des veillées familiales pour renouer avec les traditions. Cette année, pour les derniers jours du 250e anniversaire de la naissance de Napoléon, la thématique ne pouvait être autre qu’impériale. Ambiance bivouac, ambiance Ier Empire, u marcatu se pare d’atours sacrés.
Pour rester dans le thème, c’est l’artiste ajaccienne, Valérie Santarelli, fondatrice de la marque « Empires » et Charles Cianfarani, qui ont été chargés de la décoration du marcatu.
De chalets en chalets, retrouvez des produits de fabrication artisanale à déguster comme à offrir. Des producteurs, des artistes, des créateurs, d’ici et d’ailleurs, le marché de Noël offre une rare occasion de rencontrer en un seul lieu une telle diversité d’exposants sélectionnés pour la qualité de leurs productions.
Chaque jour, vous retrouverez les animations que vous aimez, la patinoire bien sûr, mais aussi l’accrobranche, le parc de jeux ou encore des ateliers différents proposés par les artisans eux-mêmes. La place Miot se transforme en fête foraine, un grand parc d’attractions avec vue sur mer pour petits et grands.
En ville, pour fêter le retour, progressif, de la lumière, de nouveaux quartiers s’illuminent comme une invitation aux déambulations poétiques.
On en profite c’est Noël.

Plus d'infos dans notre article dédié

Exposition Nitcheva et cendres et vive du 26 novembre au 19 décembre à l'espace Diamant

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Nitcheva, de son vrai nom Danielle Fiorentini, est née à Bastia le 18 octobre 1971.
Après des études de lettres à la Sorbonne où elle prépare une thèse sur le corps et le politique, elle enseigne en Corse dans le secondaire avant de s’installer à nouveau à Paris puis Berlin. Elle partage sa vie entre ces trois lieux qui chacun représente une part fondamentale de son parcours.

Sa rencontre avec l’écriture poétique s’est longtemps tenue à l’écart du milieu littéraire, et d’autres rencontres, toutes aussi fondatrices, l’ont amenée à révéler son travail.
Très tôt s’impose un questionnement sur le corps (le corps comme interprétant fondamental) et son éthique, un questionnement nourri d’un rapport fusionnel, quasi mystique, avec le rock (et notamment The Stooges), qui est à ses yeux est la forme musicale la mieux à même de retranscrire ces fulgurances qui la visitent et l’habillent. Avec la musique, elle n’a cessé d’entretenir une dynamique relevant de l’alchimie au sens philosophique du terme, et ses écrits tout comme ses performances en sont la restitution qu’elle cherche à rendre le plus fidèlement possible.

Au centre de son travail réside la quête de l’Altérité, celui du Féminin au-delà des questions du genre. Ce qu’elle vise, c’est « l’androgynie primordiale », la fameuse « coincidentia oppositorum » chère aux Surréalistes. Il n’est pourtant pas question d’écriture automatique. Mais d’un langage qui la tire de l’informe pour la mettre au monde à perpétuité.

Espace Diamant, Bd Pascal Rossini
20000 Ajaccio
Tel : 04 95 50 40 80

Exposition de livres rares à la Bibliothèque patrimoniale du 3 au 20 décembre

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Du 3 au 20 décembre, la Bibliothèque patrimoniale expose pour la première fois au grand public les livres rares restaurés depuis deux ans. Cette exposition, à la fois patrimoniale et pédagogique, présente 8 ouvrages avant et après restauration et 2 ouvrages en cours de restauration. Elle montre également les matières et les outils utilisés, les techniques et les différentes étapes de la restauration et met en lumière le métier de restaurateur.

Entrée libre aux horaires d’ouverture du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Bibliothèque patrimoniale
50 Rue Cardinal Fesch, 20000 Ajaccio.
Renseignements au 04 95 51 13 00.

La palette polychrome se mobilise pour le Téléthon les 6 et 7 décembre dans la cour anglaise de l'hôtel de ville d'Ajaccio

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Les enfants de l'atelier de la palette polychrome se mobilisent ! À l'occasion du Téléthon, une exposition/vente d'oeuvres réalisées par les plus jeunes vous est proposée les 6 et 7 décembre* dans la cour anglaise de l'hôtel de ville ! * Vendredi 6 décembre : 17h30 - 23h
Samedi 7 décembre : 9h - 17h30

Match de volley GFCA / Paris vendredi 6 décembre à 20h au Palatinu

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
11e journée de Ligue AM GFCA / Paris vendredi 6 décembre à 20h au Palatinu.

Plus d'informations : http://www.gfca-vb.com

Pièce de théâtre "Sampieru Corsu" vendredi 6 décembre à 20h30 à l'espace Diamant

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Spectacle en langue corse (surtitré en français)
Vendredi 6 décembre / 20h30
Tarif A
Durée 1h15

Doria Petru, dittu DiPi hè un rialisatori corsu chì stà in Parighji. Hà mancatu u riacquistu è cerca a ricunniscenza è a so parti corsa par via di i so radichi ancu s’è a so mamma era ghjinuvesa. Veni in Corsica cun ella, una mamma pussessiva è chì t’hà sempri a famita, par fà un filmu annant’à l’eroi corsu ch’ellu pensa u più famosu : Sampieru Corsu.

Sampiero Corso, l’Othello corse, le plus corse des corses, on le trouve partout où l’on se bat dans les années 1500 (DiPi n’est pas très précis) et qui épouse la jeune Vanina d’Ornano (mariage qui finira mal ce qui ne plait pas à Madame Doria mère). DiPi engage quelques insulaires n’ayant jamais joué la comédie (petite troupe comme celle de Sampiero avec laquelle il combat les génois pour finir assassiné à Eccica Suarella) et il commence les répétitions de ce qui doit être son futur chef d’oeuvre : Vita è morte di Sampieru Corsu. Seulement tout ne se passe pas comme il le voudrait. L’histoire de corse est mise à mal par un scénario qui confond les époques et les personnages historiques, les comédiens se prennent pour ceux-ci et le drame n’est jamais loin et la mère génoise n’est jamais rassasiée de nourritures terrestres, spirituelles et sexuelles et ceux qui vont mourir vous saluent…

Avec : Pierrick Tonelli, Ghjulia Pierrini, Henri Olmeta,
Serena Leca, Jean-Pierre Giudicielli, Corinne Mattei,
jean Bati Filippi, Sébastien Casalonga
Compagnie U Teatrinu

Avec le soutien de : Collectivité de Corse, Ville de Bastia, Ville de Furiani Sampieru Corsu De Guy Cimino et Ghjacumu Thiers
Mise en scène : Guy Cimino
Lumières : Vincent Grisoni
Régisseur : Manon Thebault
Surtitrage : Anais Tapiero

Espace Diamant, Bd Pascal Rossini
20000 Ajaccio
Tel : 04 95 50 40 80

Expostion "Il était deux fois" à la Coworkeria du 7 au 22 décembre

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Il était deux fois
Comme un rêve que l'on emporte
Comme un songe qui vous transporte
Dans l'ombre où joue la lumière
Dans le passé qui se révèle
Et dans le futur qui entraîne
Comme une chance de seconde vie
Il était deux fois ...

La Coworkeria ouverture du lundi au vendredi de 8h à 18h
75 Cours Napoléon
20000 Ajaccio
04 95 26 47 13

Théâtre : "De l’intérieur, Match de l’année" samedi 7 décembre à 18h à l'espace Diamant

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Dans le cadre de la journée consacrée au Téléthon, la Compagnie Les Kruels, dirigée par l'auteur et metteur en scène K, questionne le monde en ouvrant le débat sur des sujets de société au travers de créations contemporaines.

Auteur : K (Rémy Tenneroni)
Présentation :
Toute passion commune, toute franche camaraderie, solidarité de maillot, de short et de chaussettes, vous plongent dans des dualités parfois intenables.
Après chaque but ou chaque victoire, je serre fort dans mes bras ce jeune ami qui quelques minutes auparavant tenait des propos racistes à l’égard d’un adversaire, alors même que notre équipe est métissée, elle aussi.
Dans l’accolade, je lui glisse des mots d’apaisement d’abord puis au fur et à mesure des matchs et de la violence des faits, en même temps que nos corps à corps se font moins vifs, les mots sont plus désabusés et tristes.
Pour ne pas reculer et céder le terrain, je tente de convaincre en m’appuyant sur notre histoire commune, les liens tissés au quotidien dans ce sport.
Malheureusement rien ne semble y faire, les propos cinglants et méprisants, les cris d’animaux, sont enracinés.
Et puis je ne suis que « l’ancien », apprécié certes mais qui pense différemment parce qu’il a vécu loin ; longtemps en dehors de cet ici.
Émergent alors des questions en pagaille qui lancent l’écriture : qu’est-ce donc qu’un ici ? Si ici il y a, suis-je ou non d’ici ? Faut-il des attributs ? Y a-t-il une seule manière d’être d’ici ? Peut-on aimer intensément l’ici et le détester ?
Et finalement une fois que l’on bannit l’idée d’ici telle qu’elle nous enferme, comment dire le désaccord, l’inacceptable, comment témoigner enfin ?
C’est là que le théâtre nait et finalement cette pièce.
Toute ressemblance avec des personnes connues n’est malheureusement pas fortuite.
K

La pièce :
Un dimanche comme les autres, Daniel, Pascal, Yaya... se lancent dans un énième match de football. Une nouvelle partie où les exploits techniques et les mouvements collectifs sont noyés de mots et de gestes outrageants et irrespectueux.
De l’intérieur, Match de l’année, est une immersion au coeur du foot, dans la manière dont nous femmes et hommes le rendons beau ou violent, finalement dans ce qu’il révèle de nous !!
Jusqu’ici tout va mal !
Comment cela va-t-il alors finir ?

L’auteur :
Touché par des auteurs à vif tels qu’Angelica Liddell, Wajdi Mouawad, Sarah Kane, il prend sa place de dramaturge et de scénariste dans un travail sur l’homme et ses ruptures : ces creux qui témoignent de la complexité de la nature humaine. Au fil de ses rencontres et d'univers croisés, K s'est essayé à la nouvelle, la poésie, à l'expérience particulière du scénario qui, en-dehors des espaces dialogués, laisse place à la projection d'un univers mental sur pellicule, et – comme fatalement – le théâtre. L'écriture d'aujourd'hui se nourrit de celles d'hier. Ainsi la prégnance de la poésie se retrouve dans le recours à l'image qui implique le lecteur-spectateur comme autant de petites fabriques de l'imaginaire. Ce dernier est amené à créer, avec toute la crudité parfois de la langue de l'auteur, son propre espace de représentation. Le lecteur-spectateur est placé dans une démarche active : les jeux de mots désarçonnent et offrent une nouvelle voie d'interprétation. La richesse renouvelée des signifiants repose aussi sur l'association de mots, telle que la pratiquaient les surréalistes, conduisant parfois à des logorrhées où pourrait se briser le souffle du comédien. Car c'est là une composante essentielle, K est comédien, il écrit donc à "voix haute", il écrit dans le souffle de l'acteur. Le texte est la matière première que des corps vont transcrire, mâcher, digérer, vomir ou transcender. Le rythme, certes poétique, est ici dicté par la physicalité de l'écriture théâtrale. Écoutez cette voix poétique, crue parfois aussi, cette voix singulière qui cherche à ouvrir une brèche pour que s'instaure le dialogue.
Après avoir cofondé en 2013 la compagnie un100dit, K crée "Les Kruels" en janvier 2018.

Espace Diamant, Bd Pascal Rossini
20000 Ajaccio
Tel : 04 95 50 40 80

 

Recital "Napoléon, l'Empire et la Musique" samedi 7 décembre à 18h30 au Palais Fesch

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
En cette année anniversaire des 250 ans de la naissance de Napoléon, le Duo ERATO propose un récital autour de l’Empereur et la musique. Pour aller à l’encontre de nombre d’idées reçues concernant la création artistique et la vie culturelle sous l’Empire, ce spectacle veut présenter sous un jour nouveau l’amour de l’Empereur pour la musique en général et l’opéra en particulier.

À l’époque du Consulat et de l’Empire, « tout le monde savait jouer ou chanter », et dans la haute société les grandes dames rivalisaient parfois avec les virtuoses, comme la femme du général Moreau, pianiste renommée, la famille et l’entourage des Bonaparte, notamment l’Impératrice Joséphine, harpiste passionnée, et sa fille Hortense soliste et compositrice chevronnée. À cette période, on compte relativement peu de concerts publics et c’est essentiellement dans les salons qu’est intensivement jouée la musique, qui prend une part active à une sociabilité mondaine (salons de l’Impératrice, de la reine Hortense, des princesses Elisa, Caroline et Pauline…).

L’Empereur quant à lui, de part sa corsitude et la proximité culturelle toscane, était très sensible aux mélodies italiennes. Il fera d’ailleurs venir à lui la plupart des compositeurs italiens de l’époque (Spontini, De Paer, Chérubini …). Il encouragea aussi beaucoup les compositeurs français tels que Méhul, Boieldieu et Grétry.

Napoléon va par ailleurs installer à paris une troupe de chanteurs italiens pour enfin pouvoir faire jouer dans la capitale, réticente à l’époque, des « opéras serie » italiens (dont les œuvres de Paisiello que l’Empereur adorait).

Cette « mini » révolution culturelle va permettre aussi de faire connaître aux publics français les opéras Mozartiens et ouvrir la voie à l’avènement du romantisme (Haydn, Beethoven...).

Entrée libre.

Palais Fesch : 50-52 Rue Cardinal Fesch, 20000 Ajaccio
Tél : 04 95 26 26 26
Site :
www.musee-fesch.com

Spectacle "Love Letters" les 6 et 7 décembre à 20h30 à Locu Teatrale

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Paul Mancini et Gérarldine Szajman vous présentent "Lettres d'amour".
Découvrez les correspondances de deux enfants de huit ans, qui ne vont cesser de s'aimer et de s'éloigner tout au long de leur vie.
50 ans d'amour sur la scène du Locu Teatrale.

Tarif : 20 euros

Locu Teatrale
8 Rue Hyacinthe Campiglia, 20000 Ajaccio

Téléphone
: 04 95 10 72 03
Site web :
http://www.locu-teatrale.info/

 

Concert Patrick Fiori "Promesse" dimanche 8 décembre à 19h au Palatinu

On fait quoi ce weekend à Ajaccio ?
Patrick Fiori fait partie de ces chanteurs français incontournables.

Ainsi, après son dernier album « Choisir », certifié platine en 2014, il réunit artistes insulaires et artistes du continent sur « Corsu Mezu Mezu », album hommage à la Corse écoulé à plus de 300.000 exemplaires.

Une soif de nouveaux défis qui l’a aussi mené à intégrer en tant que coach l’émission de TF1 The Voice Kids.

En septembre dernier, Patrick Fiori sort son nouvel album « Promesse ».

Si le disque réunit à l’écriture ses complices de longue date (Jean-Jacques Goldman, Ariane Quatrefages ou encore Serge Lama), on y retrouve aussi de nouvelles collaborations :

La première avec Slimane. Un duo sur la chanson-titre de l’album, composé par Patrick et écrit par Slimane. Un coup de foudre artistique, une évidence… « Il a su lire en moi, savoir ce que j’avais dans la tête sans même que je lui dise quoi que ce soit. C’est ça qui est fort.»

Plus étonnant encore, la rencontre de deux univers que rien ne semblait réunir. Patrick et Soprano, à l’unisson, sur une chanson de Jean-Jacques Goldman : « Chez nous (Plan d’Aou, Air Bel) ». Le point commun de ces trois artistes : Marseille.

Les racines, la famille : un socle pour Patrick, un essentiel que l’on retrouve aussi sur le titre « Les gens qu’on aime », écrit par Jean-Jacques Goldman et sur « Ta belle histoire », écrit par Ycare. Une plongée intime dans l’univers du chanteur, ses origines, son Arménie. En écho aussi avec le premier single « Où je vis », prologue parfait pour cet album qui est un récit de rencontres et d’émotions partagées, sur lequel Patrick s’est particulièrement impliqué dans l’écriture et la composition…

Billetterie Corsebillet.co
 

U Palatinu
Quartier Stiletto
20167 Mezzavia
Tel : 04 95 27 99 10




Nos coordonnees
Hôtel de Ville

Responsable : Laurent Marcangeli, Maire Avenue Antoine Serafini 20304 Ajaccio cedex - BP 412 Tél : 04 95 51 52 53

Navigation

Les élus

 

Installation de l'exécutif municip...

 

Installation du conseil municipal, ...

 

Décisions municipales portant sous...

 

Décision municipale pour la souscr...

 

Ordres du jour & Délibérations

Délibérations du 20 juillet 2020 Délibérations du 29 juin 2020 Délibérations du 8 juin 2020 Délibérations du 23 mai 2020 Délibérations du 20 janvier 2020 Délibérations du 25 novembre 2019 Délibérations du 1er octobre 2019 Délibérations du 26 juin 2019 Délibérations du 28 mai 2019 Délibérations du 29 avril 2019 Délibérations du 15 avril 2019 Délibérations du 25 mars 2019 Délibérations du 25 février 2019 Délibérations du 28 janvier 2019 Délibérations du 28 novembre 2018 Délibérations du 17 décembre 2018 Délibérations lundi 05 novembre 2018 Délibérations du 12 novembre 2018 Délibérations du 24 septembre 2018 Délibérations du 30 juillet 2018 Délibérations du 27 juin 2018 Délibérations du 28 mai 2018 Délibérations du 23 avril 2018 Délibérations du 27 mars 2018 Délibérations du 19 février 2018 Délibrations du 29 janvier 2018 Délibérations du 18 décembre 2017 Délibérations du 27 novembre 2017 Délibérations du 06 novembre 2017 Délibérations du 25 septembre 2017 Délibérations du 31 juillet 2017 Délibérations du lundi 29 mai Délibérations du 26 avril 2017 Délibérations du 18 avril 2017 Délibérations du 27 janvier 2017 Délibérations du 19 décembre 2016 Délibérations du 7 novembre 2016 Délibération du 13 octobre 2016 Délibérations du 26 septembre 2016 Délibérations du 1er août 2016 Délibérations du 16 février 2015 Délibérations du 26 juin 2017 Délibérations du 8 février 2015 Délibérations du 13 mars 2017 Délibérations du 9 mars 2015 Délibérations du 23 mars 2015 Délibérations du 27 juin 2016 Délibérations du 30 mai 2016 Délibérations du 25 avril 2016 Délibérations du 21 mars 2016 Délibérations du 22 février 2016 Délibérations du 25 janvier 2016 Délibérations du 21 décembre 2015 Délibérations du 26 novembre 2015 Délibérations du 26 octobre 2015 Délibérations du 28 septembre 2015 Délibérations du 27 juillet 2015 Délibérations du 6 juillet 2015 Délibérations du 1er juin 2015 Délibérations du 27 avril 2015 Délibérations du 7 avril 2015  

Comptes rendus des conseils municipaux

Séance du 20 juillet 2020 Séance du 29 juin 2020 Séance du 8 juin 2020 Séance du 20 janvier 2020 Séance du 25 novembre 2019 Séance du 01 octobre 2019 Séance du 26 juin 2019 Séance du 28 mai 2019 Séance du 29 avril 2019 Séance du 15 avril 2019 Séance du 25 mars 2019 Séance du 25 février 2019 Séance du 28 janvier 2019 Séance du 17 décembre 2018 Séance du 28 novembre 2018 Séance du 12 novembre 2018 Séance du 5 novembre 2018 Séance du 24 septembre 2018 Séance du 30 juillet 2018 Séance du 27 juin 2018 Séance du 28 mai 2018 Séance du 23 avril 2018 Séance du 27 mars 2018 Séance du 19 février 2018 Séance du 29 janvier 2018 Séance du 18 décembre 2017 Séance du 27 novembre 2017 Séance du 06 novembre 2017 Séance du 25 septembre 2017 Séance du 31 juillet 2017 Séance du 26 juin 2017 Séance du 29 mai 2017 Séance du 26 avril 2017 Séance du 18 avril 2017 Séance du 13 mars 2017 Séance du 27 janvier 2017 Séance du 19 décembre 2016 Séance du 7 novembre 2016 Séance du jeudi 13 octobre 2016 Séance du lundi 26 septembre 2016 Séance du lundi 1er août 2016 Séance du lundi 27 juin 2016 Séance du lundi 30 mai 2016 Séance du lundi 25 avril 2016 Séance du lundi 22 février 2016 Séance du lundi 21 mars 2016 Séance du lundi 25 janvier 2016 Les comptes rendus des conseil...  

Recueil des actes administratifs

Formalités Électorales

Tribune de l'opposition

 

Réglementation des enseignes et publicités éxterieures

Actualités de la ville

 

Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->