Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Napoléon invite Naples du 7 au 9 avril à l'Espace Diamant

Napuliò invita à Napoli da 7 sin'à u 9 d'aprili à u Spaziu Diamanti
Cette manifestation est proposée par la Direction de la Culture et du Patrimoine de la Ville d’Ajaccio en partenariat avec la Cinémathèque de Corse – Casa di Lume (établissement de la CTC) et la Boutique Empires (9, rue du Roi de Rome), sur une idée originale de Jean-Marc Olivesi, conservateur du Musée national de la Maison Bonaparte.



Nouveauté !

Napoléon invite Naples du 7 au 9 avril à l'Espace Diamant
Cette année le festival « Cinéma et Pouvoir » est organisé en trois séquences : la Naples contemporaine, avec le brûlant problème de la violence et du retard économique du Mezzogiorno, le vendredi, la Naples historique, avec les grandes figures des 18ème et 19ème siècles, le samedi, la Naples éternelle, Naples ville d’amour, avec la voix de Tino Rossi dans un de ses plus grands succès au cinéma, le dimanche.

Le public pourra découvrir quelques objets, photos, affiches, prêtés par la Cinémathèque de Corse pour accompagner la diffusion de Naples au baiser de feu et rappeler cet autre Ajaccien qui fit la conquête du monde.

L’exposition principale, c’est au collectif d’artistes réuni par Valerie Santarelli du studio Empires, que nous la devrons avec des créations réalisées spécialement pour l’évènement. Naples et Napoléon, mais aussi Naples et Ajaccio. La capitale parthénopéenne et la Cité Impériale ont souvent été comparées : leur golfe magnifique, lieu de villégiature privilégié, leur histoire souvent violente et parfois tragique, leurs traditions musicales et maritime, la pêche au corail notamment. La comparaison pour autant est-elle féconde ?

Les réflexions d’André Fazi sur la période contemporaine et de Raphaël Lahlou sur le passé seront sans doute éclairantes à ce sujet. Naples est aussi une ville-cinéma, décor, mais encore sujet, sans doute aussi actrice. Cette ville est un véritable personnage qui a fasciné les cinéastes. Les films présentés, certains sont des « valeurs sûres » : Naples au baiser de feu, l’inoubliable Main basse sur la Ville, et le légendaire Lady Hamilton. D’autres illustrent le renouveau cinématographique italien de ces dernières années : Reality de Matteo Garrone qui a étonné le monde cinématographique avec son Gomorra, et le plus rare Frères d’Italie de Mario Martone qui fut salué par la critique comme un nouveau Guépard en référence au film culte de Visconti. Il y a enfin quelques pépites : la San Felice qui réunit au pied du Vésuve l’incandescente Laetitia Casta et les très exigeants frères Taviani, et le premier film d’un maître oscarisé du septième art, Giuseppe Tornatore, qui signa avec Il Camorrista un film de mafia précurseur, qui connait actuellement une véritable seconde carrière avec le regain d’intérêt porté à la mafia napolitaine. C’est donc un programme d’une grande richesse, plein de surprises mais aussi de retrouvailles, que nous vous proposons pour la deuxième édition du festival
« Cinéma et Pouvoir ».



 

Intervenants

André Fazi Maître de conférences en science politique à l’Université de Corse au laboratoire UMR CNRS LISA. L’axe principal de ses recherches est le pouvoir régional dans une perspective comparée. Les territoires privilégiés sont la France, l’Espagne et l’Italie. Ses grands domaines d’intérêt sont : les institutions et systèmes politiques régionaux, notamment insulaires; les régionalismes ; les comportements politiques ; les acteurs politiques ; le fait régional et insulaire dans l’Union européenne.

Colomba Sansonetti-Eid Diplômée de la Fémis, promotion 1994, du Département Production. Responsable Pédagogique et Enseignante, Université de Corse/ IUT DU Créations et Techniques Audiovisuelles et Cin France.
Production personnelle : À la Fémis : La Falaise blanche, de Gisli Erlingsson, fiction, 1993, directrice de production Lents que nous sommes, de Viviane Perelmuter, fiction, 1992, directrice de production (Prix oecuménique, Festival Oberhausen, 1992 ) Icemaster, de Gisli Erlingsson, Fiction, 1992, directrice de production.

Valérie Santarelli et Charles Cianfarani Diplômée en histoire et réalisatrice pour la télévision, Valérie Santarelli crée la marque EMPIRES en 2006. Empires raconte la légende napoléonienne à travers les accessoires de mode et les arts décoratifs en proposant une gamme de créations se situant entre produit culturel, objet souvenir et accessoires de mode. C’est donc avec liberté que Valérie Santarelli s’accorde une relecture de l’épopée impériale, sollicitant des paramètres de l’ordre de l’identitaire, de l’imaginaire et de la représentation. Depuis le début, Empires a invité des artistes pour des collaborations ponctuelles. C’est à ce titre que Charles Cianfarani, issu des Beaux-Arts et de la publicité, a rejoint le studio en 2013, en qualité de résident.

Raphaël Lahlou écrivain et un historien Titulaire d’un DEA d’histoire et géographie de la Méditerranée, il publie depuis 2001 des études spécialisées dans de nombreuses revues savantes. Hors de diverses participations à des publications collectives, il est également l’auteur de cinq ouvrages historiques : quatre biographies ayant pour sujet Napoléon III, Lawrence d’Arabie, Alexandre Dumas père et Garibaldi et d’un essai d’histoire politico-sociale et esthétique consacré au coup d’état du 2 décembre 1851, publié en 2009. Il a reçu à deux reprises des prix de l’Académie française, le prix Alfred Verdaguer en 2005 et le prix Mottart en 20061.Intervenant dans divers médias (presse écrite, télévision, radio).
 


 

Vendredi 7 avril : Naples contemporaine
Film main basse sur la ville 10H30 - Durée 1H45 Francesco Rosi (Lion d’Or à Venise en 1963)
L’histoire se déroule dans la Naples des années 1960. Dans une ville gangrénée par la misère, la corruption et le clientélisme, un promoteur immobilier opportuniste et sans scrupule navigue entre les différents courants politiques du conseil municipal afin de servir au mieux ses intérêts. Dans la veine néoréaliste, ce film dénonce (déjà) les dérives affairistes de la politique italienne.

Conférence Naples et le cinéma - 14H30 Colomba Sansonetti
Enseignante en cinéma à l’IUT de Corte, Colomba Sansonetti exposera ce qui fait la richesse et la spécificité du cinéma napolitain, depuis les origines jusqu’à la création contemporaine, toujours l’une des plus riches d’Italie. Elle évoquera également les nombreuses représentations de la capitale parthénopéenne dans le cinéma mondial.

Film Reality - 15H30 - Durée 1H50
Matteo Garrone (grand prix du jury au Festival de Cannes en 2012)
Un poissonnier débrouillard et fantasque participe au casting d’une émission de téléréalité. Le réalisateur Matteo Garrone, également auteur de Gomorra, inspiré du livre de Roberto Saviano, a créé la sensation au Festival de Cannes en 2012 avec cette comédie grinçante sur le pouvoir de l’image et le courage du petit peuple napolitain.

Conférence Vaincre l’histoire ? du changement politique dans la Naples contemporaine - 18H
André Fazi Politologue, maître de conférences en sciences politiques à l’Université de Corse, André Fazi abordera la question complexe du Mezzogiorno italien, une région toujours en retard de développement et profondément marquée par l’empreinte mafieuse, mais qui présente également de nombreux atouts et dont le paysage politique est en constante évolution.

Exposition Vernissage - 19H «impressions napolitaines »
Valérie Santarelli et Charles Cianfarani Les deux artistes ajacciens, qui se sont fait une spécialité de la réinterprétation de la figure de l’Empereur, proposent leur lecture des rapports qui unissent Naples à l’épopée napoléonienne à travers la création d’oeuvres spécialement composées pour l’évènement.
Buffet dinatoire

Film Il Camorrista - 20H30 - Durée 2H50 de Giuseppe Tornatore (1986)
Premier long-métrage de Giuseppe Tornatore (très connu en France pour Cinéma Paradiso), adapté d’une biographie non autorisée d’un ancien mafieux, cette oeuvre de 1986 est devenue « virale » sur les réseaux sociaux italiens après la sortie de Gomorra, qui a fait connaître la mafia napolitaine dans le monde et qui a également permis de redécouvrir ce film ambitieux, digne des grands modèles du genre qui, à l’instar du Parrain ou de Lucky Luciano, interrogèrent les liens ténébreux entre pouvoir politique et grande criminalité.

Film
Lady Hamilton - 10H30 - Durée 2H08 avec Vivien Leigh et Laurence Olivier
L’histoire véridique de la jeune Lady Emma Hamilton, muse à la beauté légendaire et égérie de la cour du Royaume des Deux-Siciles. Sa grâce et ses charmes ensorcelèrent le célèbre Amiral Nelson, qui lui dévoua son amour et, en retour, puisa en elle la force de faire chuter à Trafalgar l’Empereur Napoléon Ier. Une fresque historique exaltante tournée en Angleterre durant la seconde guerre mondiale avec deux acteurs de légende.

Film Noi Credavamo (Frères d’Italie) Mario Martone (2010) - 14H - Durée 3H25
Mario Martone, cinéaste qui revendique haut et fort son appartenance à « l’école napolitaine » du cinéma, a réuni la fine fleur des acteurs du sud, dont l’incontournable Toni Servilo (Il divo, La grande bellezza, ect.) dans cette fresque grandiose qui retrace l’aventure des partisans de l’unité italienne dans le Royaume des Deux-Siciles. Un film monument réalisé pour célébrer le 150ème anniversaire du Risorgimento, malheureusement peu connu en France bien que salué en Italie comme le « nouveau Guépard » en référence au célèbre film de Visconti.

Conférence Naples entre les bourbons, la république Parthénopéenne et les Bonaparte - 17H30 Raphaël Lahlou L’historien spécialiste du 19ème siècle
Raphaël Lahlou reviendra sur une période charnière de la riche et longue histoire de Naples, au tournant des 18ème et 19ème siècles, où les régimes politiques se succédèrent à un rythme effréné, emportés par le tourbillon de la Révolution Française et de l’Empire. L’occasion de revenir sur l’extraordinaire aventure napolitaine des Bonaparte, commencée par Joseph et achevée par Caroline et son époux Joachim Murat.
Buffet dinatoire

Film La san felice des frères Taviani (2004) - 20H00 - Durée 3H20
L’engagement d’une jeune aristocrate pour la république parthénopéenne jusqu’à sa mort sur l’échafaud. Le destin tragique de la très passionnée Luisa San Felice, icône du républicanisme napolitain, était un rôle sur mesure pour l’actrice corse Laetitia Casta, que lui ont offert deux des plus grands cinéastes italiens vivants, Vittorio et Paolo Taviani (récompensés par une palme d’or à Cannes en 1977 pour Padre Padrone dont l’action se déroule en Sardaigne).

Dimanche 9 avril : Naples Eternelle
Film/Expo Naples au baiser de feu (1937) 14H - Durée 1H23 avec Tino Rossi
Un film culte pour les admirateurs du plus célèbre des chanteurs ajacciens, véritable empereur du Music-hall. Un pont entre les traditions musicales ajacciennes et napolitaines, ainsi qu’une une ode à une ville de drame et de passion, si belle qu’après l’avoir vue
« on peut mourir ». Des photos de tournage et l’affiche originale, issues des collections de la Cinémathèque de Corse, seront présentées à cette occasion au public ajaccien.

Tarifs films
Plein tarif 4 €
Tarif réduit 3 €
de 18 ans, + 60 ans,
étudiants, chômeurs
Tarif adhérents
cinémathèque 2 €

 
Téléchargez le programme complet en cliquant sur la pièce jointe ci-dessous

depliant_programme_napo_invite_naples_2017.pdf Dépliant programme Napo invite Naples 2017.pdf  (7.01 Mo)



Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->