Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu

Les instruments traditionnels



HISTORIQUE

Il faudrait sans doute pouvoir remonter jusqu'à la préhistoire pour retrouver l'origine de certaines des formes les plus typiques des traditions musicales. En effet, les hommes de ces premiers âges élaboraient déjà des sons, des «musiques», se servant pour cela de matériaux naturels, de coquillages, et plus tard fabriquant et utilisant les premiers véritables instruments ; ceux connus généralement comme les plus anciens sont, partout, les tambours, les flûtes de roseau, de corne ou d'os, les premières guimbardes. 

La Corse est très riche de vestiges attribués à ces peuples des « pierres levées - : dolmens et menhirs (Stantari, que l'on nommait aussi Palatini) inspiraient des cultes que l'Église interdit en Corse, au ve siècle
Les multiples invasions qui se sont succédé tout au long de l'histoire de l'île ont laissé des empreintes sonores. Les instruments ont évolué, se sont transformés, dans un usage toujours intimement lié à celui de la poésie chantée.
Parfaitement adaptés à l'accompagnement du chant traditionnel, ils ont failli être victimes des modes et, quelquefois, de la répression des occupants successifs.

Les instruments à vent (pivana, pirula, cialamella) disparaissent du paysage sonore corse pratiquement dès le début du xxe siècle. À l'arrivée de la guitare, instrument chromatique, et de son répertoire, la cetera (diatonique) s'efface peu à peu. S'ensuit une longue période d'oubli jusqu'au renouveau culturel des années soixante-dix.

Depuis, et de plus en plus aujourd'hui, ces instruments retrouvent l'estime et la place qui leur reviennent. Ils inspirent même des créations. On les retrouve alors côtoyant, dans les orchestrations, instruments plus modernes et autres générateurs électroniques.


A PIVANA

Les instruments traditionnels

Flûte de corne de chèvre, a la voix incisive. Sa gaieté lointaine vient de derrière la montagne, peut-être de plus loin encore, des Andes. N'est-elle pas l'avatar modeste du « shofarot », cette trompe des Hébreux au son diamantin qui fit s'écrouler les murailles de Jéricho ?








 


A CIALAMELLA

Les instruments traditionnels

Gosier de bois taillé dans le figuier sauvage ou le buis. Sa langue de roseau (zampogna) voile la voix et lui donne une couleur nostalgique. Nasillarde, elle sait être malicieuse ou sarcastique.







 


A PIRULLA

Les instruments traditionnels

Frais roseau coupé à « la vieille lune -, s'orne de légers motifs (frisgietti). Elle allumait la voix pimpante et enjouée du berger, qui, pour avoir acquitté ses dettes, était sans souci. Premier son fondamental tiré, 2.700 ans A.C., de la flûte de bambou


A CETERA

Les instruments traditionnels

Le coeur d'essences légères de cerisier, cyprès ou de tilleul aux parures de noyer. Ses fibres de métal net pincées à la plume évoquent le clavecin. Rustique, mais digne de Bach ou de Scarlatti, elle est de Cour et d'église. Chant profond, Fado, Pavane dans une nature corse aux dimensions d'un temple. Encens des bergeries sous le baldaquin du ciel.





 


A RIBERBULA

Les instruments traditionnels

Ainsi nos pères chantaient-ils les joies et les peines de la vie quotidienne. Leurs voix retrouvées se fondent dans une harmonie intemporelle. Cette pastorale acceptait dans son cortège d'airs, tour à tour capricieux et mélancoliques, la cohorte espiègle et criarde des crécelles, grelots et de la guimbarde (a riberbula) dont la languette façonnée par le forgeron vibrait au souffle de la gorge sur le clavier des dents




 


LES INSTRUMENTS DE MUSIQUE UTILISES A AJACCIO

Contrairement à ce que répand la légende, la guitare n'est pas l'instrument de prédilection de la tradition Corse : mandoline et accordéon, notamment sont d'avantages connus.
Ajaccio n'échappe pas à cette réalité : la guitare est surtout le fait de gitans qui ont élu domicile dans la Cité impériale.


 


PLUS D'INFOS

Association E Cetera
Colline de Pietralba II - BT HA
Av. du Mont Thabor
20090 AJACCIO 
Tél :04-95-20-47-84/04-95-22-72-84


 




Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->