Menu
Ajaccio.fr
Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

La casquette du port Charles Ornano

Depuis juin dernier, Jean-Michel Recco est le nouveau capitaine du port de plaisance.



Quand Jean-Michel Recco ne répond pas au téléphone, c’est qu’il est en mer… « avec (ses) amis les pirates », dit sa messagerie… Dans les faits, il ne s’agit pas vraiment de pirates, mais de plaisanciers ayant besoin de fins manœuvriers pour placer leur bateau dans le port. Exactement comme les ferries nécessitant l’intervention d’un pilote pour être accostés. Jean-Michel Recco, 49 ans, est le nouveau maître du port Charles Ornano à Ajaccio.

Ce plan d’eau, « ce gros village » de 2,5 hectares compte 830 anneaux. Et une centaine d’embarcations en mouillage sauvage selon la saison et par gros temps. Pour remédier à cette situation qui oblige les affaires maritimes à verbaliser les contrevenants, mais aussi et surtout pour répondre aux besoins de l’activité nautique qui ne cesse de s’accroître dans la baie d’Ajaccio, la municipalité prévoit un aménagement de l’espace.

Depuis qu’il a pris ses fonctions le 1er juin dernier, à la suite de Marius Romiti, le capitaine aux yeux bleus Méditerranée qu’il protège d’une casquette aux armes du port, pilote une équipe de 12 personnes, étoffée de 6 saisonniers pour parer le flux estival. Leur mission est de « tout faire pour que le port fonctionne au mieux », résume le capitaine. C’est-à-dire placer les unités qui peuvent atteindre 30 mètres, optimiser les linéaires des pannes, coordonner et faire le lien entre les différents services, faire respecter la législation maritime et le règlement du port (traitement des déchets, circulation dans la zone portuaire…). Bref, avoir l’œil sur tout et assurer le meilleur accueil aux plaisanciers. Car ce sont eux que l’on rencontre en premier et le port de plaisance est la vitrine de la ville quand on arrive par la mer.

Et la mer, Jean-Michel Recco, la connaît dans tous ses états. C’est son père, pêcheur et corailleur hors pair, qui lui a fait découvrir ce monde, ce milieu qui remue les âmes. La mer, mais aussi la voile. A 16 ans, les cheveux frisés couleur soleil, il part à Marseille en section Sport étude. Il participe à diverses régates, des championnats de France, des championnats de la Ligue, puis, il rentre en Corse, où il poursuit cette passion qui lui colle à la peau.

Dans les années 80, la planche à voile est le sport à la mode. Jusqu’en 1995, il enchaîne les compétitions et fini par être classé dans les 15 premiers au championnat du monde de vitesse. Il est alors le seul Corse. La mer, toujours, et pas seulement avec ses amis les pirates.





 


Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->