Site officiel de la ville d'Ajaccio - Bienvenue à Ajaccio

Site officiel de la ville d'Ajaccio
Situ ufficiali di a Cità d'Aiacciu

@VilledAjaccio Cità d'Aiacciu CitadAiacciuTv citadaiacciu

Et les lauréats du concours "Dépeins-moi Napoléon" sont...

Eccu i 5 primiati di u cuncorsu di pittura annant'à Napulioni
​Cinq candidats ont retenu l'attention de la deuxième édition du concours "Dépeins-moi Napoléon" dont la remise des prix s’est déroulée ce jeudi 5 août au salon napoléonien. Créé en 2019 par la Ville d’Ajaccio en collaboration avec l'artiste Pierre Farel," Dépeins-moi Napoléon " s'est élargi à d’autres disciplines dont la poésie et les arts-plastiques



Les lauréats du concours "Dépeins-moi Napoléon" ont été reçus ce jeudi 5 août au salon napoléonien de l’Hôtel de Ville. Après en avoir délibéré le jury a retenu cinq œuvres pour leur qualité graphique et esthétique. La difficulté à départager les candidats a convaincu le jury d'attribuer deux prix par catégorie et à décerner en collaboration avec La Méridionale un prix spécial. Il y a donc cinq gagnants cette année parmi une vingtaine de candidatures.

Dans la section "Arts plastiques" deux candidats sont arrivés ex aequo et se sont vus attribuer à chacun un prix de 1 125 €.

Didier Aragones pour son œuvre Sic transit Gloria Mundi
Pour rappel, Didier Aragones est un des fondateurs de la marque de prêt-à-porter insulaire "the minority", des créations au style décalé avec une pointe de désinvolture. Du chic punk en somme.
Diplômé de la prestigieuse école de Penninghen (école d'art graphique) à Paris, Didier Aragones est un artiste touche à tout. Pour ce concours, son œuvre réalisée au crayon noir et à la peinture acrylique évoque le thème de la vanité et le rapport au temps dans un contexte sanitaire inédit et quotidien.
 
Léonard Alixant pour son dessein Buonaparte à Ajaccio réalisée juillet 2021
Âgé de 17 ans, Léonard Alixant réside à Paris mais ses attaches familiales en Corse, à Ajaccio notamment, ne l’en laisse jamais trop longtemps éloigné. Pour ce concours, le jeune artiste a proposé une interprétation de l’enfance de Napoléon : une vision colorée de la jeunesse de Napoléon. La couleur qu’il déroule avec des feutres pro markers ou des marqueurs acryliques est en effet omniprésente dans son travail. Sur du carton entoilé de 65X50 cm, Napoléon enfant tient une place centrale tandis qu’autour de lui se succèdent des références à son enfance à Ajaccio. Cela donne une impression de grande affiche colorée.
 
Dans la section "Poésie - texte composé" deux candidats sont arrivés ex aequo et se sont vus attribués à chacun un prix de 1 125 €.
Stéphane Hamard pour sa poésie intitulé Enfance Ajaccienne.
Résident ajaccien, Stéphane Hamard âgé de 54 ans, a souhaité rappeler les origines et l’enfance de Napoléon au caractère très tôt affirmé, mais également les valeurs qui l’ont construit. Cet écrit se veut être également une invitation à la découverte d’Ajaccio, la ville d’origine de l’empereur.
 
Benoit Lions pour son texte composé intitulé A dessein
Âgé de 60 ans, Benoit Lions vit à Alata, son texte est une uchronie qui propose une vision décalée de la vie ajaccienne oscillant entre époque napoléonienne et vision moderne de la vie de la vie sur Ajaccio.

Un prix spécial du jury en collaboration avec La Méridionale a été attribué à Christine Papillon pour sa sculpture Napo On the Beach. La lauréate s'est vue offert un A/R pour deux personnes en bateau + voiture offert par la compagnie La Méridionale.
Artiste, Christine Papillon vit à Ajaccio, elle a proposé pour ce concours dans la section Arts plastique, une sculpture du Buste de Napoléon, une pièce unique en grès émaillé (juin 2021) de 54 cm de hauteur. Napoléon est représenté coiffé du bicorne vêtu d’un uniforme de coquillages. L'artiste a souhaité par cette mise en scène rappeler l'enfance de l'empereur sur la plage et proximité de la mer
 

"Le jury a été confronté à une forte hésitation pour affiner sa sélection c'est pourquoi des candidats sont ex æquo"

La remise des prix s'est déroulée dans le salon napoléonien de l'Hôtel de Ville en présence des candidats et des lauréats accompagnés de leur famille. Heureux de porter ce prix initié en 2019 par l'artiste Pierre Farel, le maire d'Ajaccio a tenu à remercier aussi les candidats non sélectionnés, « qu’ils ne soient pas déçus, leur participation est aussi une preuve de courage, car il n’est pas aisé pour un artiste de soumettre son travail au regard d’autrui, a souligné Laurent Marcangeli. Le jury a été confronté à une forte hésitation pour affiner sa sélection c’est pourquoi il a classé des candidats ex æquo. Je salue et remercie notre partenaire La Méridionale qui attribue cette année un prix spécial pour cette deuxième édition que l’on a souhaité ouvrir à d’autres disciplines que la peinture ».

Devant l’assistance composée des candidats et des lauréats, Pierre Farel s’est réjoui de la tenue de cette remise de prix, « je suis heureux que nous ayons pu remettre sur les rails cette deuxième édition qui n’a pas pu avoir lieu l’an passé en raison du contexte sanitaire. L’engouement a été au rendez-vous et pour le jury il n’a pas été facile de faire un choix surtout lorsque l’on est artiste soi-même », a déclaré le peintre avant de laisser la place à Michel Biancamaria, directeur régional de la compagnie maritime La Méridionale, pour remettre les prix. 



Les sites d'Ajaccio :

Communauté D'agglomération Pays Ajaccien I * AJaccio Palais Musée Fesch Bibliothèque d'Ajaccio Opération Grand Site :: Les iles Sanguinaires et la Parata U Palatinu Parlami Corsu -->